top of page

Cibles des cybercriminels au premier trimestre : secteurs stratégiques, santé et nouvelles menaces

Les cybercriminels ont concentré leurs attaques sur les banques, les établissements de santé et l'industrie alimentaire au cours du premier trimestre de cette année. Les tensions géopolitiques actuelles ont conduit certains secteurs stratégiques à devenir des cibles de choix pour les hackers, qu'ils soient mandatés par des États ou motivés par des gains financiers.



Le secteur de la santé a particulièrement subi une augmentation des cyberattaques. La technologie préventive basée sur l'intelligence artificielle de BlackBerry a réussi à éliminer 5 246 logiciels malveillants uniques. Alors que le secteur de la santé poursuit son processus de transformation numérique, il est devenu essentiel de sécuriser les appareils et de protéger les données des patients contre les cybermenaces. Les infrastructures vieillissantes et non sécurisées peuvent créer des vulnérabilités dans les systèmes de santé, tandis que les nouvelles technologies peuvent introduire des failles si elles ne sont pas déployées en respectant des mesures de sécurité appropriées.


La France hors du top 10


Les dix premiers pays les plus touchés par les cyberattaques au premier trimestre 2023 ont également connu des changements. Les États-Unis demeurent le pays qui enregistre le plus grand nombre de cyberattaques bloquées. Cependant, ce trimestre a vu le Brésil prendre la deuxième place en tant que pays le plus ciblé, suivi par le Canada et le Japon. La France, quant à elle, ne figure pas dans le top 10 de ce classement.


Les auteurs de menaces sont de plus en plus audacieux, notamment grâce à l'utilisation croissante de malwares génériques. Ces malwares génériques représentent une menace prédominante dans le paysage des cybermenaces de ce trimestre. Ils sont exploités par des acteurs de toutes tailles et de tous niveaux de sophistication, leur permettant ainsi de cibler tous les secteurs d'activité. Souvent disponibles gratuitement ou à des prix abordables en tant que services de logiciels malveillants (Malware-as-a-Service) sur les forums souterrains ou le dark web, ces malwares offrent des fonctionnalités avancées qui peuvent être utilisées pour le vol de données ou la création de portes dérobées.


Intelligence artificielle


En outre, l'utilisation croissante de l'intelligence artificielle pour automatiser les attaques est une tendance à surveiller. Les infrastructures critiques restent une cible privilégiée pour les cybercriminels, qu'ils soient motivés par des gains financiers ou des raisons politiques. Dans le paysage mondial des cybermenaces, l'utilisation de deepfakes et de l'intelligence artificielle (IA) gagne du terrain, comme en témoigne l'exemple concret de ChatGPT. Comme pour toutes les nouvelles technologies, il n'a pas fallu longtemps pour que ses capacités soient testées à des fins malveillantes.


Face à ces nouvelles menaces, il est crucial pour les entreprises, les institutions et les particuliers de renforcer leurs mesures de sécurité et de sensibiliser leurs employés, leurs amis, leurs familles aux meilleures pratiques en matière de cybersécurité. Mettre en place une veille, comme celle proposée par le Service Veille ZATAZ vous permettra de vous rassurer et d'être alerté en cas de besoin, en temps réel.

19 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page